La musique classique est de retour au Théâtre Simone-Signoret avec l’Orchestre de Chambre Nouvelle Europe et ses 20 musiciens, l’une des belles surprises de la saison 2016/2017. Rencontre avec le chef d’orchestre et directeur artistique, Nicolas Krauze.

Vous fêtez cette année les dix ans de l’Orchestre de Chambre Nouvelle Europe, comment est née cette belle histoire autour de la musique classique ?

Nicolas Krauze, chef d’orchestre et directeur artistique : « Il y a 10 ans, à mon retour de Russie où j’ai fait des études de direction d’orchestre à Moscou, j’ai regroupé un petit corpus de musiciens de très haut niveau. Nous avons décidé de lancer ensemble une aventure, la création d’un orchestre de chambre. Nous avons tous un profil de musiciens jeunes, dynamiques, passionnés, très en forme et de composition moitié française, moitié européenne. Nous avons rassemblé les meilleurs musiciens par instrument et tout cela a bien pris. Des organisateurs de festival, des villes, des salles, nous ont rapidement contactés en France. »

L’Orchestre Nouvelle Europe est devenu une référence et s’exporte dans le monde entier…

N.K. : « Nous avons aujourd’hui, après 10 ans d’expérience, 400 concerts au compteur et de très beaux projets. Nous sommes récemment partis en Chine donner 10 concerts, nous irons en Amérique latine dans deux ans, nous avons une très belle résidence en région parisienne, au Théâtre des Sablons à Neuilly-sur-Seine. Nous travaillons avec de nombreux solistes prestigieux qui nous demandent. Nous essayons fondamentalement de donner un nouveau souffle de fraîcheur, de jeunesse et de dynamisme à la musique classique. »

Le concert que vous allez donner au Théâtre Simone-Signoret s’intitule Violon Virtuose, quel en est le programme ?

N.K. : « À Conflans, nous allons vous présenter un programme autour de la virtuosité et de l’instrument roi, le violon. Nous aurons un très bon concerto de Felix Mendelssohn, puis un moment assez ébouriffant sur le thème de Carmen de Bizet. En deuxième partie, nous proposerons une grande œuvre fédératrice, populaire et absolument magnifique qui est la sérénade de Tchaïkovski, un symbole du grand romantisme russe. »

La musique classique fait son retour sur la scène du Théâtre Simone-Signoret, quel message souhaiteriez-vous adresser aux Conflanais, à quelques jours de votre concert ?

N.K. : « Je leur dis que la musique classique, il n’y a rien de plus moderne ! Venez, vous n’allez pas vous ennuyer, surtout avec cet orchestre et ces musiciens. C’est le plus beau trésor de 400 ans d’histoire européenne que nous allons vous faire découvrir. Des morceaux qui s’adressent à tous, aux mélomanes comme à ceux qui sont totalement néophytes et qui ne connaissent pas la musique classique. Osez franchir le pas en venant à notre concert, vous ne le regretterez pas ! »

Violon virtuose, par l’Orchestre de Chambre Nouvelle Europe – Samedi 18 mars à 20h30 au Théâtre Simone-Signoret

www.theatre-simone-signoret.fr/billetterie/